Antoinette Fouque – Site Hommage

Antoinette Fouque – Site Hommage

L’éditrice Antoinette Fouque sa maison d'édition et ses librairies

Antoinette Fouque se rend compte que les femmes tiennent peu de place dans le domaine de l’édition en côtoyant les milieux littéraires de la capitale. Elle fonde sa maison d'édition, Les Editions des femmes au tout début des années 70. Les Librairies des femmes sont inaugurées à la même époque. Elle ouvre une première librairie à Saint-Germain-des-Prés et y présente les ouvrages rédigés par des femmes.

Antoinette Fouque, de l’enseignement à la psychanalyse

Le critique littéraire Roland Barthes est son directeur de thèse. Antoinette Fouque obtient un Diplôme d'études approfondies (DEA). Pendant cette période, elle côtoie Monique Wittig, écrivaine féministe. Elle est critique littéraire pour 2 maisons d’édition en plus de son statut d’enseignante. Antoinette Fouque rencontre le psychiatre Jacques Lacan dans les années 60. C’est elle qui a fondé le cercle Psychanalyse et Politique, à l’origine du mouvement MLF.

Une militante de la cause des femmes

L’Alliance des femmes pour la démocratie voit le jour sous la houlette d’Antoinette Fouque en 1989 lorsqu'elle rentre d'Amérique. Au début de la décennie 80, la grande militante se met en retrait du Mouvement de libération des femmes lorsqu'elle s'envole pour les USA. Le MLF, à ce moment en proie à des luttes intestines, perd de l’influence. A la fin de la décennie soixante-dix, Antoinette Fouque et d'autres activistes choisissent de déclarer le MLF comme une association.

Elle a dirigé l'écriture de l'ouvrage "Le dictionnaire universelle des créatrices", lequel rend hommage à celles qui ont été écartées de l'Histoire depuis quarante siècles. Antoinette Fouque développe la féminologie dans les pages de trois ouvrages sortis entre la fin des années 80 et la décennie 2010. L'auteure se démarque de Simone de Beauvoir et ce que cette dernière défend dans "Le deuxième sexe". Antoinette Fouque imagine le mot "féminologie", dès lors qu'elle exécre les "-isme" qui réfèrent à une théorie.